Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/06/2009

Petite pousse de printemps

  

Une étrange et nouvelle chose grossie en moi depuis quelques temps…

Il me semble même la sentir bouger par moment.

Elle est douce, chaude, inattendue de sensation

J’espère juste qu’elle ne va pas devenir trop importante car il parait que c’est mal… !

En attendant on fait connaissance et je suis bien contente de la connaitre.

 

J’ai nommé : mon égo !

 

Oui j’en ai un, enfin !

Il me dit des choses gentilles à l’oreille qui me font sourire

Il me remplit d’une plénitude bien confortable

Il me rassure

Il me fait m’aimer un peu plus

 

Je sais maintenant que l’égo est utile.

Je l’ai boudé toute ma vie mais maintenant je me rends compte que l’on a tous besoin d’un petit ego en soi !

Je vais donc tacher de le nourrir un peu, juste ce qu’il faut pour qu’il vive sans devenir trop gros.

Quelqu’un à le guide de l’entretien d’égo ?

12:23 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (4)

04/06/2009

Ortho graphe

  

Je suis épatée par la connaissance orthographique de certains gens.

Il faut savoir que je suis dysorthographique et que depuis toujours le comment s’écrit tel ou tel mot est un vrai casse-tête pour moi !

Je suis tout le temps en train de chercher l’orthographe, même des mots les plus simples.

Et je ne vous parle pas des doubles consonnes où là pour moi cela relève du hasard. (1 chance sur 2). Et heureusement encore qu’elles ne triplent pas parfois les consonnent sinon ça serait 1 chance sur 3 pour moi.

Tiens par exemple le mot hasard que j’écris souvent, je le confonds avec bizarre que j’écris souvent aussi, et j’ai beau essaye moult stratégies pour me souvenir de l’écriture de ces 2 mots, rien à y faire ! Je ne sais jamais où caser et à qui appartient le S le Z le D… je prends un temps fou à chercher à chaque fois !

Ajouté à cela mon coté « déconcentré » qui fait que même les fautes que je connais je ne les vois pas quand je me relis… !!

Enfin tout ça pour dire que je suis épatée par la connaissance sans faille de certains.

Aujourd’hui je cherchais désespérément l’orthographe d’un mot, quand un gentil copain vint à passer par là. Je demande comme ça s’écrit ça !? Et du tac au tac il me répond ! trop fort !

Mais comment il fait pour savoir me suis-je demandé !!?

Moi ça faisait un moment que je cherchais… !

Ma mère pareille !

C’est Maitre Capello !

Mon ex un tatillon (enfin surtout pour faire chier l’autre, son sport national) de l’orthographe.

Et même ma fille s’avère parfois plus douer que moi pour l’orthographe (le monde à l’envers !!).

Tout ça dans un univers où l’on me demande en permanence d’écrire.

Où mon job de mère instit m’oblige à regarder mon dico tout le temps pour ne pas faire une faute professionnelle.

Et une responsabilité associative qui m’entoure de prof partout !

Non mais c’est hard quand même !

J’arrive à faire illusion mais je ne vous dis pas à quel prix !

En plus faut que je me coltine l’écriture de mon blog, alors que franchement si je pouvais m’enregistrer ce serait plus simple (mais là au moins je m’accorde de laisser des fautes).

Tout cet univers d’orthographe c’est épuisant !

Et c’est là aussi que je m’aperçois, avec tous les efforts quotidiens que je fais et l’imprégnation orthographique constante dans laquelle je suis, que je suis vraiment dysorthographique.

En effet, je devrais avec le temps faire des progrès (tient un truc aussi les accents, je ne sais jamais dans quel sens les mettre, même en les disant à voix haute) s’il ne s’agissait que de manque de pratique, de savoir, d’un petit coté pas doué…

Mais non !

 

Haaa si je pouvais tout écrire en phonétique !!

Enfin voilà !

 

Chapeau à vous les gens qui connaissez l’écriture de tous ces mots qui ne s’écrivent jamais pareil et où les règles sont moins nombreuses que les exceptions !

Je suis admirative !

20:57 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (5)

03/06/2009

En vrac

 

Voici quelques nouvelles (toujours aussi nombrilistes) « essentielles » de ma petite et pourtant ronde personne :

 

Bon je tiens d’abord à vous dire que je n’arrive plus à perdre du poids depuis 3 mois ! C’est un drame (j’essaye le théâtral pour garder mes lecteurs) !

Enfin pas tout à fait (un petit retournement de situation dans le scénario est bon aussi pour garder son lecteur) !

A vrai dire j’ai perdu 1 kg en 3 mois ! (espoir ?)

Mais en faite c’était surtout sur les 2 premiers mois car là ce mois ci, rien !!

Quoique….

(Suspense suspense…)

 

Ha sinon je ne vous ai pas dit (je détourne et tiens ainsi mon lecteur en haleine) qu’on était au printemps au faite ?

Oui j’en suis certaine là !

Depuis 2 mois je bourgeonne…. C’est un signe révélateur non ?

Du coup j’attends l’été avec impatience…. Je fleurirais  enfin !!

 

Oui (enfin le dénouement, quoique….) ce mois-ci j’ai pris 2kg et j’ai perdu 2Kg (donc + 2 – 2 ça fait 0 ! J’ai quelques lecteurs dyscalculiques avec je m’adapte).

Troooop nul !

Mais j’ai espoir quand même pour le mois de juin….  Enfin je mise petit joueur à 400/500g !

 

En faite le souci est que j’aimerai bien perdre 8Kg encore !

Pourquoi 8 ?

Et bien c’est simple, d’une part cela va me permettre de rentrer dans du 44 et enfinnnnnnnnn pouvoir m’habiller comme tout le monde, dans tous les magasins et choisir mes vêtements en fonction de mes gouts et non de ma taille !

Et d’autre part, je vais passer de la si joliment décrite catégorie d’ « obésité », à « surpoids » (et accessoirement être en meilleur santé aussi) !

Coool !!!

Donc j’ai décidé en mon fort intérieur de perdre 8Kg, même s’il me faut l’année pour cela !

A savoir que mon régime repose totalement sur le mental car en vrai je ne sais pas, ne veux pas faire de régime, et mange comme il me plait !

Et ne rigolez pas ! J’ai déjà perdu 20Kg comme ça ! Hein !!! Alors pouette pouette ça marche mieux que Weight Watchers !

Bon et puis j’avais oublié un 3, j’aimerai bien perdre encore un peu pour dégonfler des joues !

Oui c’est idiot car c’est sans doute la partie la moins charnue de ma personne (si on ne compte pas mon nez) mais c’est la partie que je vois tout le temps et qui fait que je ne me reconnait toujours pas dans la glace quand je me regarde !

Pour le reste, je m’en fou maintenant !

Bourrelets, cellulite, vergetures et j’en passe, je m’en fou !

Je n’oblige personne à me regarder ou me toucher.

Par contre je sais que cela ne m’empêche pas d’être désirée et surtout je sais que je suis ainsi et gagne beaucoup de temps, d’énergie et de bien-être à m’aimer telle que je suis !

Voilà !

Sauf pour les joues mais seulement parce que je ne me reconnais pas (oui en une autre aire qui remonte à y’a 5 ans, j’étais mince et           avais des joues convexes, et là si elles pouvainet être plate au lieu de concave ce serait plus ressemblant déjà).

 

Heu sinon là je suis en train de regarder Juno sur Canal (en mangeant une Pizza Regale), le début est prometteur... (enfin j’ai surotut envie de connaitre la suite). Bon je vous laisse car là vous me dérangez !

 

 

 

22h55: Juno c'est bof en faite. C'est mignon, pas mal mais ça manque de sel et de poivre. ça laisse sur sa faim. Pas assez creusé. Mais agréable à regarder, voir plus pour certains, voir beaucoup moins pour d'autre (ennuyeux!)...

23:05 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (3)

02/06/2009

Question :

 

Est-ce possible de partager du temps avec un homme sans longues discussions existentielles (et longues discussions tout court) ?

Juste profiter de l’instant présent en toute légèreté ?

Sans questions ?

Sans attentes particulières ?

 

C’est possible de s’aimer sans se le dire à tout bout de champs ?

Sans attendre que l’autre vous le dise ?

Et surtout sans qu’il attende que vous lui disiez sous prétexte qu’il vous l’a dit ?

 

C’est possible de se comprendre sans se parler ?

Et ne pas penser plus qu’il ne faut et surtout pour l’autre ?

 

Non parce que j’étouffe un peu sinon

Et puis j’ai plus envie !

 

Heuu si j’ai juste envie de partir.

Heuu je crois même que c’est ce que je fais…

 

 

Nota : aussi étonnant, non bluffant que cela puisse l’être pour moi, j’ai été l’exacte réplique de ce que je ne suis plus et surtout ne supporte plus aujourd’hui ! Et je vous assure que ça fait drôle, mais drôle…

Waouuuu !

Ma vie est un jeu de rôle in live en ce moment.

C’est génial !!! (Surtout si on est compatissant avec le soi-même qu’on était et ça tombe bien je le suis).

Je revis ma vie mais en accéléré (bah oui c’est bon je ne vais pas me laisser péter les ovaires, hé woué je vois venir moi) mais dans l’autre rôle.

Faut juste espérer que je ne joue pas le chat prochainement !!

 

Merci la vie.

Non mais c’est vrai là ! J’ai l’air d’en faire des caisses mais c’est trop fort tout ce qui m’arrive.

Je récolte, je récolte, je récolte…

Putain tout ce que j’ai semé pendant 36 ans !!!

Et puis vraiment la vie elle est trop drôle…

 

Bon après je ne rigole pas tous les jours non plus.

J’ai même mal par moment, genre personne normale.

 

 

Enfin, je répète : Merci la vie ! Et 2 claques ! « Bah woué qu’est-ce que tu foutais toutes ces années !?? Hein ?!?? »

 

 

00:05 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (4)

31/05/2009

Constat

 

Je viens de m’apercevoir de façon certaine et générale, qu’à chaque histoire sérieuse d’amour que j’ai vécu, je me suis sentie « oiseau sans aile » ! (maladie également appelée Charlelie Couture)

 

Et chaque séparation est une libération.

 

Cela me parait bien embêtant ! Va falloir que je change cela !

L’amour ce n’est pas une prison normalement ! Hein !?? Non ? Dites moi que vous êtes d’accord avec moi… ?

 

En faite si j’essaye de préciser mon ressenti, j’ai le sentiment à chaque fois de devoir renoncer à mon individualité et à ma liberté d’être tout simplement. Et c’est limite si parfois je ne me sens pas brimée et contrainte… (en faite pas si limite que cela…)

Je pense que cela réside, en partie, dans le fait que je ne sais pas « lâcher » à l’autre et même l’accepter (car vecteur de trop de craintes).

Cela peut paraitre étrange mais très subtil et inconscient (au départ).

Ma première conscience à ce sujet c’est faite l’été dernier, et j’ai commencé à travailler dessus avec ma thérapeute à ce moment-là.

Je n’ai plus envie de commettre les erreurs passées et reproduire les mêmes schémas.

Plus que jamais je suis dans une configuration de « réussite » et je gagne en confiance….

 

Il m’a fallu quand même 36 ans pour mettre le doigt sur ce complexe Charlelie Couture !

Il était temps !

 

Aller au boulot Pom maintenant !!

(woué le boulot n’est pas finit… !)

 

 

 

Ps : dire que pendant des années j’ai pensé : franchement ils exagèrent tous ces gens (pensant surtout aux hommes) qui ont peur de l’engagement !!

On n’est pas enchainé quand même ! Et n’est libre que qui le veut…

Bah moi c’est une variante, mais pas mieux !

Et pas mieux le résultat !!!!

 

14:29 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (0)

29/05/2009

Ça c’est passé près de mon canapé

 

Protagonistes de l’histoire :

Une grande courgette de 13 ans

Une mère (accessoirement de courgette) petit potiron de 36 ans

Une mère chou-fleur de la mère du potiron (57 ans)

 

Acte I

Grand-mère choux fleur discute avec courgette de son prochain anniversaire le 9 juin. Mais courgette refuse qu’on lui fête cette année. Choux fleur s’indigne triste de pouvoir faire un gros gâteau pour les 14 ans de courgette. Mais courgette développe tout un argumentaire, que potiron ne veut même pas connaitre trop habitué aux argumentaires foireux de courgette, pour convaincre son chou-fleur bien triste pour le coup

 

Acte II

Chou-fleur est triste et le dit à potiron. Mais potiron rassure courgette et lui dit qu’elle va discuter avec courgette, et élabore même l’idée qu’on pourrait faire cette année la fête de famille traditionnelle du printemps à la maison en même temps que l’anniversaire de courgette.

 

Acte III

Potiron dit d’un air convaincu et détaché a courgette en faignant d’ignoré son non désire de fêter son anniversaire :

« Dis donc courgette, ce serait sympa si cette année on faisait la fête de famille ici et du coup on en profiterait pour faire un gâteau à la fin, pour ton anniversaire, mais ce serait avant tout une réunion de famille. En plus pour le coup on pourrait inviter ton cousin navet et sa famille. Tu aime bien les voir, ce serait cool !

Courgette a potiron : « heuu oui d’accord ! »

 

Potiron rejoint alors chou-fleur qui est dans la salle à manger et dit d’un air vainqueur, en s’assaillant sur le canapé : « voilà ! »

Chou-fleur est rassuré et potiron contente d’avoir pu enfin faire plaisirs à ce pauvre chou-fleur vraiment pas gâté jusqu’à présent à cause de son petit potiron d’amour.

Et oui potiron a décidé à 16 ans qu’elle ne voulait plus fêter quoi que ce soit car il n’y avait pas besoin d’une date imposée pour penser aux gens qu’on aime et leur faire des cadeaux. Donc chou-fleur a souvent des cadeaux et des attentions de la part de potiron depuis, mais plus d’anniversaire, plus de fêtes (des mères par ex), plus rien… seule la venue des enfants de potiron a un peu assoupli la règle pour que courgette et son frère castor (oui il n’est pas légume lui) ne soient pas tristes.

 

Acte IV

 

Courgette arrive dans la salle à manger où se trouve potiron et chou-fleur et dit : « wouaa c’est cool la semaine prochaine je vais fêter mon anniversaire chez mon père ! »

Chou-fleur s’indigne alors : « mais pourquoi alors que tu as l’air si contente de fêter ton anniversaire tu m’as dit que cette année tu n’en avais pas envie ? Tu veux chez ton père et pas chez nous ? »

Courgette mal à l’aise : « heuu oui mais non… heuuu… »

Chou-fleur insiste pour comprendre et fini par faire référence à l’année précédente.

Potiron écoute mais ne dit rien.

Là courgette prend un air grave et la discussion semble devenir plus vraie, plus juste.

Chou-fleur dit à courgette : « c’est vrai que cela n’a pas été drôle pour toi l’année dernière.. »

Potiron dit alors : « ha bon pourquoi ???? »

Chou-fleur et courgette regardent alors potiron qui ne comprend pas !

Potiron cherche mais c’est le vide, tout blanc, rien !

« Il s’est passé quoi l’année dernière ? » rajoute potiron.

Courgette se décompose et les larmes qu’elle essaye de retenir commencent à perler. Elle rajoute d’un ton accusateur : « tu en te souvient pas !?! »

Potiron regarde chou-fleur d’un air interrogateur, en suppliant également des yeux un peu d’aide.

Chou-fleur dit alors à courgette : « il faut comprendre ta mère, elle était anesthésié ! »

Potiron cherche activement dans sa tête… :

Anesthésiée ??.... ?

J’étais malade ?

En vacances ?

En formation ?

En cure ?

A l’hôpital ?

Tout se bouscule dans la tête de potiron qui sait qu’elle a une mémoire d’éléphant qui semble pour la première fois lui échapper…

Et là…, tout s’éclaire !

L’année dernière l’anniversaire de courgette avait été annulé…. !!

En effet, petit-pois avait quitté, 3 jours avant, potiron. Et courgette très malheureuse avait décidé qu’elle était bien trop triste pour faire la fête avec la famille et ses amis comme cela était prévu, et surtout sans lui !

Potiron n’avait alors pas réagit !

Potiron était effectivement anéantit et incapable d’être face aux autres. Potiron vivait alors sur une terre brulée où seuls les restes de la destruction jonchaient le sol de sa vie. Potiron ne ressentait plus rien à part la douleur et s’était totalement détachée du monde extérieur qui lui semblait insignifiant.

Pour la première fois de sa vie potiron se sentait également incapable d’aimer comme il se doit ses enfants. Incapable de se décentrer d’elle-même. Elle n’aspirait qu’à la solitude où seul criait sa douleur.

Potiron va alors rejoindre courgette qui est allée pleurer dans sa chambre.

Potiron explique à courgette l’amour qu’elle a pour elle, les aléas de la vie, qu’il y a toujours à comprendre et apprendre de ce qui est douloureux et que cela fait parti de l’histoire de chacun…etc.… Mais que tout cela n’est pas grave….

 

Après tout cela potiron reste dubitative….. 

Comment avait’ elle pu oublier !?

Potiron n’oublie jamais rien !

Même les détails les plus insignifiants se gravent dans sa mémoire.

Potiron du coup regarde avec 1 an de recul son histoire d’alors. Son virage à 360 degré où son être et sa vie ont tant changé.

Potiron se dit qu’elle est un phasme qui a mué cette année-là. Un phasme qui est sorti de son corps de mère enchainé de ses casseroles du passé (et du présent) pour reprendre son corps de femme libre.

 

Potiron est triste pour sa fille même si elle a pu la rassurer et la réconforter.

 

Potiron se dit intérieurement : c’est trop fort quand même tout ça !

 

 

Voilà vous croyez que ça aller être une histoire potagère drôle, hein !? Et bien non !!

 

14:26 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (1)

28/05/2009

Nouvelles brèves du jour

 

Oui oui je sais… Je ne fais que des nouvelles brèves et encore pas souvent, en ce moment !

Bah oui ! Mais c’est comme ça !!

 

Mais là j’ai 2 nouvelles brèves pour la lecture d’une ! Coooooooolll !

 

Alors tout d’abord, je me suis achetée hier une robe ! Incroyable non !??

Même que cela fait bien 5 ans que je n’en avais ni acheté, ni mise… vivi

Je suis passée devant chez Etam à Clermont, quand mes jambes m’ont fait rentrer dans le magasin sans que ma tête en donne l’ordre. C’est fou ça !

Et là pleins de robes longues (oui j’en voulais une longue depuis longtemps pour cacher mes petits mollets tous ronds) s’offraient à mes yeux envieux.

J’en ai essayé plusieurs et toutes m’allaient bien.

Double chance que j’ai eue là, car chez Etam ils ne savent pas qu’il existe des tailles après le 44 !

Mais fort heureusement les robes en question taillaient comme des 46 et en plus étaient larges…

J’ai fini par en choisir une noire, en lin (sobre, élégante tout en étant simple et utilisable aussi bien en journée qu’en soirée) après avoir hésité sur d’autres aux couleurs moins passe-partout et surtout risquant de se démoder.

Voilà, je suis très fière de ma robe et de moi dedans !

J’ai hâte de la mettre.

Mais vu que les beaux jours arrivent je ne vais pas m’en priver au risque d’en prendre l’habitude et de mettre au placard mes jeans

 

Deuxième nouvelle fraiche de ce matin : j’ai un nouveau tel portable !

Il est beau (enfin pas tant que ça mais pour moi il est beau) et surtout il fait tout ! Oui tout ! C’est une perfection et je l’aime gros comme un camion noir avec des touches qui font multimédia.

J’ai même piraté la connexion WIFI d’une personne partageuse dans l’immeuble de ma mère avec mon nouveau joujou. Trop cool !

En plus il fait téléphone !

Son petit nom : Nokia N85

 

Donc voilà, il est sans dire que je suis une femme heureuse à qui il ne manque rien. Sauf peut-être un appareil photo reflexe (woué là je serais encore plus heureuse, limite orgasmique)

 

Heuu on ne vous avait pas dit que j’étais très matérialiste en faite ?

 

 

Ps: voilà les caractéristiques de mon téléphonne d'amourn85-all-black.jpg

Taille
  • Forme : Double glissière
  • Dimensions : 103 x 50 x 16 mm
  • Poids : 128 g
  • Volume : 76 cm3
  • Double glissière avec ouverture à ressort

Écran et 3D
  • Taille : 2,6"
  • Résolution : 320 x 240 pixels (QVGA)
  • Jusqu'à 16,7 millions de couleurs
  • Technologie OLED à matrice active

  • Affichage: informations complémentaires
  • Capteur d’orientation
  • Détecteur de lumière ambiante

Touches et mode de saisie
  • Pavé numérique
    Touches d’accès rapide (touches S60, touche multimédia, touches d’envoi et de fin)Touches à curseur (télécommande multimédia/zoom/jeux)
    Molette Navi™
  • Touches dédiées multimédia/zoom/jeux
  • Touches d’accès rapide dédiées appareil photo et volume
  • Touches multimédia
  • Molette Navi™
  • Commandes vocales
  • Éclairage intelligent des touches

Couleurs et façades
  • Coloris de coffret disponibles : cuivre

Connecteurs
  • Connecteur micro-USB avec prise en charge du stockage de masse et USB 2.0 haut débit
  • Connecteur AV 3,5 mm

Alimentation
  • Batterie BL-5K, 1200 mAh Li-Ion
  • Autonomie en communication (maximum) :
    - GSM 6,9 h
    - WCDMA 4,5 h
    - VoIP 6 h
  • Autonomie en veille (maximum) :
    - GSM 363 h
    - WCDMA 363 h
    - WLAN 172 h
  • Autonomie en navigation avec données par paquets (maximum) : 5 h 42 min
  • Autonomie en mode Lecture vidéo (maximum) : 7 h
  • Durée d’enregistrement vidéo (maximum) : 2 h 54 min
  • Autonomie en mode Appel vidéo (maximum) : 2 h 42 min
  • Autonomie en mode Lecture de musique (maximum) : 30 h
  • Autonomie de jeu (maximum) : 7 h

Mémoire
  • Emplacement pour carte mémoire microSD, interchangeable à chaud, 8 Go max.
  • 74 Mo de mémoire dynamique interne
  • 78 Mo de mémoire flash interne de type NAND

Fréquence de fonctionnement
  • Quadribande EGSM 850/900/1800/1900
  • Commutation automatique entre bandes GSM
  • Mode Vol

Données réseau
  • CSD
  • HSCSD, vitesse maximale 43,2 kbps
  • GPRS classe A, classe 32 multislot, vitesse maximale 107/64,2 kbps (DL/UL)
  • EDGE classe B, classe 32 multislot, vitesse maximale 296/177,6 kbps (DL/UL)
  • WCDMA Tri-bande 900/1900/2100
  • WCDMA 900/1900/2100, vitesse maximale PS 384/384 kbps (UL/DL)
  • HSDPA, vitesse maximale 3,6 Mbps (DL)
  • WLAN 802.11b, 802.11g
    - Sécurité WLAN : WPA2-Enterprise, WPA2-Personal, WPA-Enterprise, WPA-Personal, WEP
    - Qualité de service WLAN : WMM, U-APSD
    - Assistant WLAN
  • Prise en charge du protocole TCP/IP
  • Peut servir de modem

Synchronisation et connectivité locale
  • Bluetooth version 2.0 avec prise en charge EDR (Enhanced Data Rate)
    Profils Bluetooth :
  • Dial Up Networking Profile (passerelle)
  • Object Push Profile (serveur et client)
  • File Transfer Profile (serveur)
  • Hands Free Profile (passerelle audio)
  • Headset Profile (passerelle audio)
  • Basic Imaging Profile (Image Push Responder et Initiator)
  • Remote SIM Access Profile (serveur)
  • Device Identification Profile
  • Phone Book Access Profile (serveur)
  • Streaming audio stéréo :
    - Generic Audio/Video Distribution Profile
    - Audio/Video Remote Control Profile (cible télécommande A/V)
    - Advanced Audio Distribution Profile (source audio)
  • Des solutions complémentaires permettent l'intégration dans une infrastructure d'entreprise de type PBX (private branch exchange)
  • Certification Digital Living Network Alliance
  • Prise en charge du protocole UPnP
  • Prise en charge du protocole MTP (Mobile Transfer Protocol)
  • Sortie TV (PAL) avec câble de connectivité vidéo Nokia (CA-75U, fourni ou non selon la configuration du coffret de vente)
  • Nokia XpressPrint
  • Prise en charge de la synchronisation locale et distante SyncML

Caractéristiques d'appel
  • Speaker-Independent Name Dialing, SIND (numérotation par nom multi-locuteur)
  • Haut-parleurs stéréo mains libres intégrés
  • Réponse automatique avec kit oreillette ou solution confort routier
  • Prise de ligne par n'importe quelle touche
  • Mise en attente, mise en garde et renvoi des appels
  • Compteur de durée des appels
  • Enregistrement des numéros composés, des appels reçus et des appels en absence
  • Rappel automatique
  • Numérotation abrégée
  • Numérotation vocale
  • Prise en charge de la liste des numéros pré-programmés
  • Vibreur (interne)
  • Touches latérales pour le réglage du volume
  • Mode silencieux activé/désactivé
  • Contacts avec images
  • Sonneries parlantes
  • Appel en conférence (jusqu'à 6 participants)
  • Visioconférence : jusqu’à 640 x 480 pixels (VGA), jusqu’à 30 images/s
  • Push to talk
  • VoIP

Messagerie
  • SMS concaténés pour les messages texte longs
  • Suppression de plusieurs SMS
  • Lecteur de message par synthèse vocale
  • MMS version 1.2
  • messages de 600 Ko max
  • Redimensionnement automatique des images pour les MMS
  • Boîte de réception commune pour SMS et MMS
  • Listes de distribution des messages
  • "Prise en charge de Windows Live (nécessite le téléchargement de l’application Windows Live Messenger)"
  • Diffusion sur cellules

E-mail
  • Protocoles pris en charge : IMAP, POP3, SMTP
  • Prise en charge des pièces jointes d'e-mails
  • Prise en charge de l’e-mail avec filtrage
  • Prise en charge de IMAP IDLE
  • Prise en charge de la notification e-mail OMA
  • Prise en charge de Nokia Intellisync Wireless Email
  • Prise en charge de Nokia Mobile VPN

Navigation Web
  • Langages de balisage pris en charge : HTML, XHTML MP, WML, CSS
  • Protocoles pris en charge : HTTP v1.1, WAP
  • Prise en charge du protocole TCP/IP
  • Navigateur Internet de Nokia avec Mini Map
  • Nokia Mobile Search

GPS et navigation
  • Technologies GPS, A-GPS et cellulaire intégrées et séparées
  • Application Nokia Maps 2.0
Photographie
  • Appareil photo de 5 mégapixels (2584 x 1938 pixels)
  • Formats d'image pris en charge : JPEG et Exif
  • Capteur CMOS, optique Carl Zeiss, objectif Tessar™
  • Zoom numérique x20
  • Autofocus avec témoin d’assistance et déclencheur photo à deux étapes
  • Longueur focale : 5,45 mm
  • Plage de mise au point : 10 cm à l'infini
  • Distance macro : 10-50 cm
  • Double flash LED
  • Modes du flash : marche, arrêt, automatique, fonction anti-yeux rouges
  • Portée de fonctionnement : 3 m
  • Modes de balance des blancs : automatique, ensoleillé, nuageux, éclairage incandescent, éclairage fluorescent
  • Exposition automatique centrale pondérée ; compensation de l’exposition : +2 ~ -2EV par pas de 0,33
  • Modes de scène : automatique, définie par l'utilisateur, gros plan, portrait, paysage, sport et nuit
  • Tonalités des couleurs : normal, sépia, noir et blanc, négatif, coloré
  • Modes de sensibilité à la lumière : élevé, moyen, faible, automatique
  • Modes de capture : image fixe, séquence, retardateur, vidéo
  • Viseur plein écran
  • Barre d'outils active
  • Touche appareil photo dédiée
  • Volet coulissant de protection et d’activation de l’appareil photo
  • Orientation en mode paysage (horizontal)
  • Édition photo embarquée
  • Impression directe sur imprimante photo compatible
  • Sortie TV (PAL/NTSC) via le câble de connectivité vidéo Nokia (CA-75U, fourni) ou la connexion WLAN/UPnP
  • Nokia XpressShare
  • Nokia XpressTransfer
  • Rotation de la galerie avec la molette Navi
  • Diaporama à partir de la galerie avec effets Ken Burns (zoom et panoramique automatique) et haut-parleurs stéréo à effets sonores 3D

Vidéo
  • Appareil photo principal
  • Enregistrement vidéo jusqu’à 640 x 480 pixels (VGA) et jusqu’à 30 images/s
  • Zoom vidéo numérique x8
  • Appareil photo en face avant - Enregistrement vidéo jusqu’à 352 x 288 pixels (CIF) et jusqu’à 15 images/s
  • Zoom vidéo numérique x2
  • Formats de fichiers d'enregistrement vidéo : .mp4, .3gp ; codecs : H.263, H.264
  • Formats d'enregistrement audio : AMR, stéréo AAC
  • Stabilisation vidéo
  • Modes de balance des blancs vidéo : automatique, ensoleillé, nuageux, incandescent et fluorescent
  • Modes de scène : automatique, nuit
  • Tonalités des couleurs : normal, sépia, noir et blanc, négatif et coloré
  • Durée de clip vidéo (maximale) : 1 h 30 min
  • RealPlayer
  • Video playback file formats: MPEG4, AVC/H.264, WMV, RV, Flash Video, H.263/3GPP
  • Transmission vidéo en continu : .mp4, .flv, .vmw
  • Lecture vidéo en mode paysage
  • Visioconférence : jusqu’à 640 x 480 pixels (VGA), jusqu’à 30 images/s
  • Sonneries vidéo (3 sonneries intégrées)
  • Sortie TV (PAL/NTSC) via le câble de connectivité vidéo Nokia (CA-75U, fourni)
  • Édition vidéo embarquée
  • Album/blog en ligne : chargement photo/vidéo à partir de la galerie
  • Défilement de la galerie via la molette Navi™
  • Partage vidéo en temps réel vers un autre périphérique mobile compatible
  • Partage vidéo (services réseau WCDMA)

Musique et lecture audio
  • Lecteur audio numérique Nokia Nseries
    - Listes de lecture
    - Égaliseur
    - Sélection par artiste, album, compositeur et genre
    - Affichage des couvertures d’album
    - Habillages
  • Formats de fichier musique pris en charge : .mp3, .wma, .aac, eAAC, eAAC+
  • Transmission audio en continuLecture UPnP en continu
  • Touches dédiées de lecture
  • Touches dédiées de contrôle du volume
  • Radio FM 87.5-108 MHz avec prise en charge RDS
  • Émetteur FM 88.1-108 MHz
  • Prise en charge de Visual Radio
  • Prise casque stéréo 3,5 mm
  • Lecteur Nokia Music
  • Nokia Music Manager
  • Support Nokia Music Store
  • Support Nokia Podcasting
  • Sonneries : mp3, aac, polyphoniques à 64 tonalités AAC+, AMR, WMA
  • Haut-parleurs stéréo à effets sonores 3D
  • Haut-parleurs stéréo intégrés
  • Synchronize music with Windows Media Player
  • Navi™ wheel support

Enregistrement audio et de la voix
  • Commandes vocales
  • Numérotation vocale
  • Enregistreur
  • Formats d'enregistrement audio : AMR, stéréo AAC et WMP
  • FR, EFR, WCDMA et GSM AMR
  • Microphone stéréo numérique
  • Synthèse vocale

Personnalisation : profils, thèmes, sonneries
  • Profils personnalisables
  • Sonneries : mp3, aac, polyphoniques à 64 tonalités AAC+, AMR, WMA
  • Sonneries vidéo
  • Thèmes :
    - fonds d'écran
    - écrans de veille
    - sonneries
    - thèmes préinstallés
    - icônes
    - thèmes de couleurs interchangeables

Plate-forme logicielle et interface utilisateur
  • Plate-forme logicielle et interface utilisateur
  • Système d’exploitation Symbian version 9.3
  • Veille active
  • Commandes vocales
  • Mise à jour du micrologiciel par liaison radio (FOTA)
  • Menu multimédia
  • Molette Navi™
  • Rotation automatique IU

Gestion des informations personnelles (PIM) : contacts, horloge, agenda, etc.
  • Mémoire dynamique
  • Base de données de contacts avancée : plusieurs numéros de téléphone et d'e-mails par contact, contact avec image
  • Prise en charge de l'affectation d'images à des contacts
  • Prise en charge des groupes de contacts
  • Prise en charge de groupes limités d'utilisateurs
  • Prise en charge de la liste des numéros pré-programmés
  • Horloge : analogique et numérique, horloge internationale
  • Radio-réveil
  • Aide-mémoire
  • Calculatrice
  • agenda avec options d'affichage par jour, semaine et mois pouvant comporter un maximum de 1500 entrées.
  • Convertisseur
  • Notes écrites
  • Notes vocales
  • Notes actives
  • Liste À faire
  • Gestion des informations personnelles (PIM), agenda, contacts et liste À faire
  • Informations PIM consultables pendant les appels

Applications
  • Java™ : CLDC 1.1, MIDP 2.1, PDA (JSR 75), API Java pour Bluetooth (JSR 82), API mobile multimédia 1.1 (JSR 135), API graphique mobile 3D pour J2ME 1.1 (JSR 184), API de messagerie sans fil 2.0 (JSR 205), API évolutive 2D graphiques vectoriels pour J2ME (JSR 226), spécification de services Web J2ME (JSR 172), API services de sécurité et confiance pour J2ME (JSR 177), API de localisation pour J2ME (JSR 179), API SIP pour J2ME (JSR 180), compléments multimédia avancés (JSR 234), API IU Nokia
  • Adobe Flash Lite 3.0
  • "Prise en charge de Windows Live (nécessite le téléchargement de l’application Windows Live Messenger)"
  • Navigateur Internet de Nokia avec Mini Map
  • Quickoffice (Quickword, Quickpoint, Quicksheet)
  • Adobe Reader
  • Zip Manager
  • Applications Nookia:
    Nokia Maps
    Nokia N-gage
    Nokia Photos
    Nokia Download!
    Nokia Mobile search
  • Ajout d’autres applications :
    - Utilisation du client Download!
    - Consultez le site www.S60.com pour télécharger des applications gratuites sur votre téléphone S60
    - Visitez Nokia Software Market
    - Visitez www.mosh.nokia.com pour télécharger des applications gratuites sur votre téléphone S60
    - Téléchargez le client Mosh à partir de Download! et utilisez-le pour télécharger encore plus d’applications

Jeux
  • Jeux à l’essai pour l'achat inclus, avec licence complète pour le jeu de votre choix dans la liste :
    -Asphalt 3
    -Hooked On: Creatures of the deep
    -Worlds series of poker
    -Block breaker deluxe
    -Tetris
    -Space impact
    -System Rush
    -Brain Challenge
    -Mile High Pinball
    -Snakes Subsonic
    -Sims 2: Pets
    -FIFA 08
    -Midnight pool
    -Reset generation
    -Bounce
  • Application N-Gage incluse
  • Touches de jeu dédiées
  • Jeux en mode paysage ou portrait
Contenu du coffret de vente
  • Nokia N85
  • Batterie Nokia (BL-5K)
  • Chargeur secteur rapide Nokia (AC-10)
  • Câble de connectivité vidéo Nokia (CA-75U)
  • Câble de connectivité Nokia (CA-101)
  • Kit oreillette musical Nokia (HS-45, AD-54)
  • Carte microSD Nokia 8 Go (MU-43)
  • Manuel d'utilisation
  • Guide de démarrage rapide

Accessoires recommandés
  • Haut-parleurs Bluetooth MD-7W
  • Kit oreillette Bluetooth BH-903
  • Kit oreillette stéréo WH-700

Kits voiture compatibles
  • Solution confort routier Bluetooth à écran Nokia CK-600
  • Chargeur allume-cigares rétractable Nokia DC-10
  • Haut-parleur Nokia HF-300

18:20 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (5)

20/05/2009

Utérus contre vessie

 

Contrairement à ce que le titre laisse supposer, j’ai la chance d’avoir un utérus très solidaire de sa voisine la vessie.

Ainsi quand ma vessie décide d’héberger quelques bactéries cystitiennes et de leur offrir des remous à vague en se contractant toutes les minutes, mon utérus décide quant’ à lui de faire venir les Anglais par vague de contractions, toutes aussi amusantes que sa copine vessie !

Que du bonheur !

Tout un périnée en action grâce à madame cystite et madame règle.

 

C’est donc très joyeusement que je suis allée à jeun, 2 heures après avoir épongé, à quatre pates pliée en deux, l’inondation de ma cuisine que madame machine à lavée à voulu m’offrir au réveil, faire une prise de sang et pipi dans un petit flacon !

 

Au retour j’étais en pleine forme !

Et c’est en pleine forme que la maman du nouveau copain de mon fils m’a téléphoné (pendant que je tentais de réparer, toujours à jeun (oui j’aurai pu prendre le temps de manger un peu avant…. Mais non), ma machine à laver et mettais encore de l’eau partout) me demande de garder son petit chérubin.

Va falloir (au lieu de me reposer un peu (genre c’est pas du luxe)) que je fasse le ménage que je réservais pour demain du coup.

 

Jolie journée !

Soit dit en passant c’est vrai !

Et même le bassin broyé de l’intérieur et un état de faiblesse général (passagé), je me sens bien !

Je souris même entre 2 crispations douloureuses et me sens plus cool Raoul que jamais !

Et puis la vie m’amuse de plus en plus et j’ai grand plaisirs à m’apercevoir du recul de plus en plus grand que je prends vis-à-vis des choses…

19:12 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (6)

19/05/2009

Encore quelques nouvelles du front en passant

 

 

En ce moment je suis peu enclin à écrire….

J’hume la vie tranquillement en m’étonnant encore chaque jour de voir s’envoler tant de fardeaux de mon existence.

Par moment un peu de négativisme résiduel me faire dire « c’est trop beau pour être vrai… ! », mais je me reprends vite car je veux consolider l’existant et non l’effriter.

Ma vie évolue, les choses avances, mes enfants changent…

Je ne peux qu’être contente et reconnaissance à certaines personnes qui, sans elles, tout cela n’aurait pas été possible… (merci à toi qui sait que tu sais sans savoir).

Seuls les résidus d’un petits cœur encore convalescent et fragile me font me sentir mal au fond de moi, parfois…

Mais sinon je souris ! Et on recommence à me dire (cela faisait si longtemps) que je rayonne…. C’est l’un des plus beaux compliments de mon existence.

 

Par ailleurs, les 2 événements majeurs de ma vie en ce moment concernent mes enfants :

-Je bois du petit lait chaque jour en constatant la formidable explosion, que dis-je l’anéantissement, des difficultés qui s’étaient cristallisées autour de mon fils et dont je, mais aussi d’autres autour de moi, pâtissaient plus qu’il n’est possible de le supporter parfois.

-Et je vois, avec un gros (et inattendu) pincement au cœur ma fille grandir et bientôt partir du nid familial l’année prochaine, pour rejoindre un cycle de formation en internat…

 

La vie prend des chemins et s’ouvre sous des horizons bien différents et positifs. Il faut juste que je pense à prendre mon parapluie pour passer sans trop de peine les orages de l’existence.

 

En attendant de bronzer au soleil qui éclaire ma vie aujourd’hui, je me protège et reste un peu timidement à l’hombre car j’ai encore quelques travaux de construction internes en cours de réalisation.

 

 

 

Parenthèse, re, bis, Ps, dernière minute, NB, rien que pour parler de ma petite personne :

Ces 10 derniers jours j’ai étais EPUISEE ! Mais grave lessivée. Et allez savoir pourquoi…

Bon là ça repart et commence à aller mieux. Mais du coup j’ai pris presque 2kg en 10 jours ! C’est fou comme je peux prendre vite du poids dès que ça va pas !!! Par contre les 2 kg en question, j’avais mis 2 mois pour les perdre… et ce qui est nul c’est que je devais aller au resto avec un copain, dans la mesure où j’avais rempli mon pari et était arrivée à un poids fixé, en Mai. Du coup je peux plus aller au resto ! C’est pow juste !!

17:24 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (3)

13/05/2009

Petites nouvelles du front… du nez, de la bouche, du cou… (non je ne descendrais pas plus bas !)

 

Vous l’aurez certainement compris, j’étais bien (et agréablement) occupée et peu devant mon ordi ces derniers jours.

Mais j’ai quand même pensé à prendre quelques photos

mow.JPG

pour votre plus grand bonheur, même si pour votre plus grand malheur (l’exagération c’est pour l’effet de style de la phrase. C’est cool, non !!?) je ne vous les montrerai pas toutes ! Nan !

 

 

DSC_0673.JPG

 

Oui je suis très douée je sais prendre des photos de moi de loin

 

 

max.JPG

 

 

 

Je vous présente l’honorable Max ! Il est beau Max, hein ?!

 

 

 

 

Bon sinon la réflexion de la semaine sera celle-ci :

La profondeur rime parfois avec lourdeur comme la légèreté avec simplicité !

 

A entendre par là que plus que jamais je me rend compte à quel point j’ai pu être « lourde » par le passé (sous entendant bien sure que je le suis bien moins maintenant ! Yes !!)

Par lourde il faut comprendre : compliquée, insistante, chiante version plombante, négativiste option catastrophite et déprimante !

Woué et ce pendant un bon moment, avec au plus fort l’année 20007/08.

J’en garde de très mauvais souvenirs de ces mois à être si mal et mal aimé avec moi-même… Cercle vicieux où l’on se sent mal et encore plus mal de se voir ainsi, donc encore plus mal et encore encore plus mal de se voir encore plus ainsi…

Bon et je pourrais dire que j’avais des raisons, que ceci que cela… blabla… Mais non !!!

Quoi qu’il en soit, quoi que la vie et certaines personnes aient pu susciter en moi, je suis seule responsable de mon état !

A l’image de Pasteur qui disait : le « microbe n’est rien, le terrain est tout »…

 

Aujourd’hui pour rien au monde je ne reviendrait en arrière… Et je garde pour l’instant (espérons que je n’oublie jamais) fortement la leçon de ce que j’ai vécu et ressentit.

N’oublie jamais Pom, n’oublie jamais.

 

Donc voilà ! Légèreté est le maitre mot de ma vie en ce moment !

19:32 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (4)

04/05/2009

Petites nouvelles du front

 

Comme vous avez pu vous en apercevoir, je n’étais pas là ces derniers jours.

Tout simplement parce que je n’étais pas là !

 

J’ai passé plusieurs jours hors de chez moi à gouter aux plaisirs évidents et naturels de la vie.

Par la même j’ai eu droit à un très beau et tendre câlin très nourrissant pour l’âme et le corps.

 

Donc tout va bien ; si ce n’est que je suis bien fatiguée pour n’avoir quasiment pas dormi de 3 jours. Mais cela valait le sacrifice de mes nuits en allongeant à perte de temps une journée bien riche, douce, passionnante et diversifiée sous le signe du partage.

 

Samedi j’ai visité un très vieux château en ruine, non accessible au publique normalement, et j’ai pu grimper tout en haut d’une très grande et étroite tour médiévale,à absorber un panorama à 360° à couper le souffle.

Il faisait beau, tout était calme et paisible, et j’ai admiré le temps s’arrêter sur un instant de pure bonheur détacher de tout.

 

Voilà !

 

Demain j’ai un gentil inspecteur de l’éducation nationale qui vient chez moi pour inspecter, avec une conseillère pédagogique, le travaille effectué avec mon fils sur l’année. Je suis prête, confiante et détendue. Tout coule….

Tant de choses coulent maintenant…

Pareil pour la MDPH, je suis quasiment sure d’avoir enfin gagné mon combat. Tout se présente au mieux !

Beaucoup de difficultés sont derrière moi.

Un moi qui continu son chemin, travaille sur lui pour guérir ses plaies et qui a compris que tout était à travailler chaque instant, pour maintenir un équilibre en perpétuel mouvement.

Il reste au fond de moi de la douleur, de la fragilité, mais je suis très confiante ! J’ai eu la très belle opportunité de rencontrer une thérapeute extraordinaire avec qui j’abats un travail de titan en peu de temps et plus de facilité que je l’aurais pensé.

Je suis heureuse de tout ce que je vis. De ressentir mon chagrin, ma douleur ma colère car je sais que si aujourd’hui ils passent en moi c’est pour sortir et partir, enfin !

Par contre je me sens encore sur le qui vive car fragile, et peu de choses me déstabilisent sur le plan émotionnel, ce qui se traduit par une douleur, un chagrin, une perte d’élan et d’envie de vie, très forts. Donc, je reste vigilante, pour mieux appréhender tous ces moments qui me peinent si facilement et m’extirper du vide dans lequel je me sens.

 

Et paradoxalement, en sus de la grande confiance dans laquelle je suis, j’ai peur !

Une peur que j’attendais au détour depuis bien longtemps, que j’ai toujours fuit mais auprès de laquelle je me confronte enfin !

Ça fait « peur » et du bien de pouvoir enfin soigner cette émotion si profondément et viscéralement ancrée en soi.

Voilà ! Je ne crie pas victoire. Il y aura encore bien d’autres moments de chagrin, de baisses de régimes mais tout va dans le bon sens et je suis « confiante » !

17:03 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (9)

29/04/2009

La pompompom finit toujours par tomber

 

 Je pourrais commencer ma phrase par " j’ai bien réfléchis ", mais non.

Souvent on n’a pas besoin de réfléchir, les choses murissent d’elles-mêmes.

La nature est bien faite.

Bon moi je suis un peu du genre à regarder le fruit murir sur l’arbre pendant des plombs, mais ça c’est mon coté contemplatif.

Je vais même finir par croire que je suis super patiente comme fille moi !

Woué ! Et ce ne serait pas faux !

Même zen par certains cotés. Et aussi assez philosophe. Wouééé !

Voilà ça c’est dit !

Et non les fleurs c’est cher !

Mais ça n’a pas de prix de s’aimer…

 

Donc je disais, mon grand arbre fruitier a laissé tomber ces derniers jours un fruit plutôt mure.

Ce fruit là a eu une croissance bien longue avec, pendant 20 ans je veux et 4 ans je veux et je ne veux pas et j’ai tellement envie autant que j’ai tellement pas envie et je me sens mal car frustrée du coup…

Et aujourd’hui, c’est non j’ai vraiment pas plus envie que ça et me sens bien mais reste ouverte à la vie, ses changements, ses rencontres, ses propositions, ses cadeaux du ciel…

Voilà, donc je me sens bien mieux tout d’un coup et je sais ! Je suis réunifiée, en accord avec moi-même. Sereine.

 

C’est tout !

Bonne journée quand même et merci d’être passé.

 

Hein ??

J’ai pas dit de quoi il s’agissait et votre curiosité vous pousse à me le faire remarquer.

Oui c’est vrai.

….

….

Hein ??

Quoi !?!!!

 

Bon d’accord ! Peuffff….

 

Oui il s’agissait de mon envie et non envie d’enfanter encore (et encore, et encoree, et encoreee….     Non c’est rien, y’a un écho).

J’ai même décidé de reprendre la pilule le jour où j’ai une vie sexuelle suivit. Enfin d’essayer. Car il est vrai que je n’ai jamais pu supporter la pilule. Mais bon je suis motivée… Il faudra juste que j’arrête de fumer du coup… Woué ! Ça craint !!!

Et de toute façon, si la pilule ne marche pas, je tente le stérilet, même si je ne suis pas chaude (enfin si mais pas pour ça…).

Enfin, l’idée c’est de définitivement ne plus me prendre la tête (et le Q !  Oui j’ai pas résisté… Bon bon ça va…) avec mon cycle et vivre pleinement…

 

Voilà vous savez tout de l’histoire de mes ovaires, trompes de Fallope (vous connaissez la vanne avec les trompes de …. ? Non, bah tant pis !) Et utérus.

 

 

Note utile et obligatoire de l'auteur: Je vous interdis de me jeter des fruits, même mures pour toutes les vannes nulles que j’ai pu faire lors de ma note. C’est interdit car c’est mon blog et mes vannes, et j’ai le droit de tout faire même si c’est con !

 

 

 

 

 

 

!Attention petit rajout chiant et sans intérêt, je vous conseil de ne pas lire :

Du coup j’ai envie de manger une tarte aux pommes. J’adoooore les tartes aux pommes.

Je crois que je vais aller acheter des pommes, enfin dans 10 jours quand la fée morpion de la société sera passée sur mon compte (j’ai déjà la pâte, c’est cool !). Où alors j’attends mon invit resto du mois de mai pour manger une tarte aux pommes en dessert… heu non pas au resto. Non, mieux, je me fais inviter à manger de la tarte aux pommes chez quelqu’un…. Oui, ça c’est cool. Y’ a plus qu’à trouver la tarte….

 

14:33 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (4)

28/04/2009

Et c’est repartit !

 

Bon, il est 22h53 et je viens de décider de clôturer très officiellement ma période gnangnan apitoiement sur mon sort ! Merde ! Je ne vais pas me laisser emmerder comme ça !

Je suis une battante, une évolutive par nature !

Merde !

C’est pas la vie qui va me bouffer mais moi qui fait la dévorer toute crue !

Et je compte bien la dévorer avec délectation.

 

 

Voilà !

 

 

Tiens un petit dicton que j’ai lu aujourd’hui de f Levenson Sam

Vous devez apprendre des erreurs des autres. Vous ne pourrez jamais vivre assez longtemps pour les faire toutes vous-mêmes.

 

 

Ps : toutefois ne compter pas voir un com par jour car cette semaine est assez dense pour moi et surtout composée de 3 jours à en profiter loin de chez moi, sans mes enfants chéris

 

 

22:56 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (0)

23/04/2009

Je ne pense qu’à une chose en ce moment, c’est à ça :

Je suis en amour devant.

12%2004%2009%20easy.jpg
12%2004%2009%20engel.jpg
12%2004%2009%20expresso.jpg

Et dire qu’ils sont dispo à partir de mai !

Et dire qu’ils sont pas loin de chez moi !

Et dire que je connais très bien de réputation les éleveurs en question et sait que leurs chiens comme leurs chats (des sacrés de Birmanie) sont irréprochable sur tous les plans !

Et dire qu’il faut être riche de 5OO euros !

 

Je meure de chagrin !!!!

 

JE VEUX MON BORDER !

 

Et JE VEUX UN CALIN, aussi !

(un vrai avec mon petit nez dans le cou, mes mains tout autour et mon corps tout chaud contre).

 

Je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux, je veux…

 

Je parle plus tant que j’ai pas mon Border et mon câlin !

 

 

Ps : c’est mon anniversaire en septembre, dans pas longtemps quoi…..

 *********************************************

Le Border Collie

 

 

ASPECT GENERAL

Chien bien proportionné ; la noblesse, l'élégance et l'équilibre parfait de la silhouette harmonieuse se combinent avec une substance suffisante pour donner une impression d'endurance. Tout manque d'harmonie comme tout manque de substance est à éviter.

 

CARACTERISTIQUES
Chiende berger tenace, travailleur et très docile.
Dans la description de son aspect général comme de ses caractéristiques, il est souligné que le Border Collie doit se présenter comme un chien de travail, doté de suffisamment de " substance " (à ne pas confondre avec " lourdeur "), un athlète infatigable qui dégage de la force, capable d'affronter tout type de terrain et de situation. Il reste malgré cela un chien noble et élégant qui se déplace dans un style unique qui le différencie de tous les autres chiens de berger.

 

TEMPERAMENT

Ardent, vigilant, réceptif et intelligent gent. Ni craintif ni agressif.
Un Border doit se distinguer par son expression éveillée dans laquelle transparaît son désir d'apprendre, de travailler et de faire plaisir à son maître. Conducteur de troupeaux et non gardien, il sait aussi se montrer doux, affectueux et amical. Une attitude tude qui dénote de la méchanceté ou de l'agressivité devra être pénalisée. Une certaine méfiance est acceptée mais il ne faut pas la confondre avec de la peur, qui sera de toute façon surmontée après les premières approches.

 

 

Classée selon leurs aptitudes pour

L'obéissance et leur intelligence au travail

 

Rang

Race

Description

1

Border Collie

Rang de 1 à 10

Les chiens les plus brillants

Assimilation d'un nouveau commandement:
Moins de cinq répétitions.

Obéit au premier commandement:
95% du temps ou moins.

2

Poodle(Caniche)

3

Berger Allemand

4

Golden Retriever

5

Doberman Pinscher

6

Berger Shetland

7

Labrador

8

Papillon

9

Rottweiler

10

Australian Cattle Dog

 

Selon l'auteur du livre de  S. Coren, "The Intelligence of Dogs", Il existe trois types d'intelligence canines.
Intelligence qui s'adapte (Capacité d'apprendre et habilité à résoudre un problème), Instinctive de travail et d'obéissance.
Les deux premiers sont spécifique à des sujet évalués selon des tests d'intelligences canines. Les derniers tiennent compte de la race en générale. Ces résultats sont basés selon une étude faite sur plusieurs sujets qui furent suivit sur une certaine période.

 

 

 

Pour un Border, le travail constitue une priorité, et cela influe énormément sur son caractère.
S'il a des devoirs à accomplir, il le fait toujours avec enthousiasme, joie et empressement. Dans le même temps, il manifeste du respect, de l'attachement et de l'amour pour celui qui lui donne la possibilité de s'exprimer pleinement. Quand il n'est encore âge que de quelques mois, on peut lire dans son regard une question : " Qu'est-ce que je dois faire ? Qu'attends-tu de moi ? ". II est absolument nécessaire de fournir une réponse à cette question.

 

Un chiot de Border est déjà prêt à assimiler les premiers enseignements à trois ou quatre mois, âge où son caractère et sa personnalité sont en pleine formation. On ne peut pas le reléguer dans un chenil ou dans une pièce sans lui causer des dommages irréparables. En même temps, il suffit de peu de choses pour le rendre heureux. Au sein d'une famille nombreuse, il devient rapidement un membre actif avec ses besoins et son sens de la hiérarchie : s'il n'a pas de troupeau diriger, toute son attention sera concentrée sur les personnes par lesquelles il recherchera un " chef". Confronté à d'autres animaux, qu' s'agisse de chiens ou de toute autre espèce, il choisira le rôle dominant il fera tout pour être obéi et respecté. Infatigable et généreux, il se montrer un très bon compagnon d'excursion, ne vous perdra jamais de vue et vous pourrez compter sur lui en toutes circonstances : il y a peu de chances puisqu'il s'éloigne de vous et, s'il devait le faire, il reviendrait aussitôt, di votre rappel.

 

Les Border Collie sont des chiens très doux, sensibles et fondamentalement bons. Certains sont aussi de bons gardiens, mais pour la plupart d'entre eux, ce sont surtout des chiens très sociables, à condition qu 'ils aient ci élevés au milieu de gens et sans avoir subi de traumatismes. L'instinct gardien est plus développé chez les sujets méfiants, qui ont grandi à l'écart d'un cadre familial et isolés dans leur territoire.

 

Toutefois, comme tous les chiens ayant fait l'objet de sélections, les Border Collie ont aussi leurs défauts. Bien qu'ils montrent de bonnes dispositions pour l'apprentissage et le dressage, ils peuvent aussi échapper facilement au contrôle de leur maître. Une fois qu'ils sont maîtres de la situation, les plus vifs et intelligents d'entre eux chercheront par tous les moyens à remplir un rôle de commandement. C'est donc au propriétaire de se montrer inflexible dès le début. Il est plus difficile d'instaurer une bonne collaboration avec des sujets achetés déjà adultes et déjà dressés.

 

D'une part, leur caractère est déjà bien défini et, d'autre part, ils ont été dressée selon les besoins d'autres personnes qui ont eu une grande influence sur eux. Il n'est pas toujours facile de s'adapter à un Collie qui a été dressé précédemment, et je le déconseille vivement à tous ceux qui n'ont jamais eu précédemment d'expériences de dressage. Quoi qu 'il en soit, tous ceux qui ont déjà travaillé avec des chiens d'autres races, plus faciles à soumettre, constateront immédiatement la différence avec un Border Collie.

 

 

23:20 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (6)

18/04/2009

Un jour…

 

Depuis quelques jours j’ai l’impression que je n’ai guère le moral.

Enfin, je ne suis pas sure car d’un coté je reste tranquille, optimiste, confiante et de l’autre je me sens mal, je n’ai pas envie de sourire, pas envie de grand-chose…

J’ai même un petit air apathique en contraste avec un petit cœur qui pulse un peu trop fort.

D’ailleurs ça me fait chier de refaire grave de la taticardie car ça fait mal ! J’ai mal au réveil, toute la journée et n’arrive pas à m’endormir le soir à cause de ça. La nuit je dors mal, je me réveil, encore à cause de mon cœur, et le matin aux aurores je n’arrive plus à dormir mais suis tétanisée dans mon lit avec ce cœur qui frappe si fort dans ma poitrine, et n’arrive pas à me lever.

Je me sens démunie. Triste.

Et j’attends…

J’attends…

Je laisse la vie passer et attend qu’elle m’emporte dans son mouvement… mais ne suis-je pas en train de laisser passer la vie devant moi ?

Peut-être. Je m’en fou à vrai dire. C’était plus une constatation d’une interrogation.

Je reste philosophe et me dit que tout doit avoir son utilité, son sens et que ce qui doit se faire se fera… j’ai cessé d’être interventionniste. J’ai cessé de provoquer les choses, de les réfléchir, les comprendre/calculer pour mieux pouvoir les appréhender.

Peut importe ce à quoi je crois, peu importe ce que je vois et pense savoir, la seule personne sur laquelle je pense et souhaite avoir un peu de prise c’est sur moi-même. Pour l’instant j’ai décidé, comme un accord avec moi-même (et il est très important que je me sente en total accord avec moi-même) de faire de mon mieux pour évoluer positivement et humainement avec respect.

En faite je n’attends plus rien de personne. Non pas que je sois désabusée mais par ce que cela me semble inutile, voir dommageable de part et d’autre.

Par contre je donne facilement ce que j’ai et suis, et accepte également avec plaisirs ce que certains souhaitent m’apporter.

Mais j’en ai marre de me taper la tète contre les murs face… peufff …. à quoi bon d’expliquer ce qui me parait tellement incongru, inutile, absurde… !

Pour l’instant j’ai juste besoin d’être en paix…

 

Aujourd’hui, quelqu’un m’a dit très gentiment et de tout son cœur, en plus c’est un homme bien et charmant, comme il aimerait pouvoir me consoler.

Mais je ne souhaite personne pour me consoler. Ma douleur n’est que mienne et il n’appartient qu’à moi de la transcender.

Je ne veux rien de personne, non pas par fierté ou égo mal placé. On a toujours besoin des autres… mais la non, l’amour des autres ne me soulage pas, pire parfois il me rend encore plus contrasté la douleur que je ressens.

C’est difficile à expliquer…

L’amour qu’on me porte, et c’est une chance, un trésor précieux, n’est pas en question.

Ce qui est en jeu est tout l’amour que j’ai pu porter, à perte, par le passé.

Il y a des êtres pour lesquels mon amour reste grand, grand comme leur absence. Absence qui coule acide dans mon cœur.

Et tout l’amour du monde ne remplacera pas le leur !

Alors on a beau dire ou faire cela ne change rien.

Moi j’ai accepté, totalement accepté, on pourrait même parler de deuil fait mais cela n’a pourtant pas changer ma douleur.

Mon frère par exemple cela fait tant d’années qu’il n’est plus là, et je n’espère pas le revoir, pourtant je continue à l’aimer et il continue à me manquer. Et si câlin je pourrais avoir et bien de lui ce serait parfait. Le serrer fort dans mes bras, lui dire comme je l’aime tout simplement.

On parle des souvenirs, de ce qui est beau à garder dans sa mémoire... Oui et ? L’amour de l’autre, le besoin de l’autre est un souvenir aussi ?

Cela remplace t’il le regard, le touché, l’odeur d’une personne. Et les besoins du présent ? Ceux qui font qu’on a envie de se sentir aimé on en fait quoi ? Le passé ne nourrit pas mon présent, il le rend au contraire vide, cruel, immonde…

Voilà il faut juste que je vive avec l’absence, l’absence de présence et d’amour de ceux que j’aime, toujours un peu chaque jours.

Et à y regarder de plus près, quand on cumule cela fini par devenir difficile.

Et aujourd’hui, je ne pose plus de question, je constate seulement…

 

Enfin demain, ou la semaine prochaine, ou le mois prochain, ou l’année prochaine… sera un autre jour !

22:10 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (1)

Espérance

  

Suis-je la seule à être confiante et croire en l’autre et en mon avenir sentimental ?

 

Je n’ai que des échos tristes, désabusés, écœuré…. Autour de moi.

Les hommes pensent que les femmes sont toutes des salopes et des connes

Et les femmes pensent que les hommes sont tous des salops et des obsédés !

Ce qui est étrange car depuis quand les hommes seraient plus intelligents que les femmes ? La nature, fort sage, à créer la femme bien plus intelligente que l’homme, et ce depuis toujours. Seules quelques exceptions, sont là pour confirmer cette règle.

:-D

 

Donc, je disais, je suis attristée de voir que beaucoup semblent ne plus croire, ni en leur futur amoureux, ni en la possibilité qu’un autre « bien » existe.

Et pourtant tant d’hommes et de femmes « bien » sont là…. !

Tout n’est qu’un état d’être.

Etre bien avec soi.

Etre ouvert à l’autre.

Croire… avoir confiance….

Tomber les préjugés, les clivages

 

La vie en plus est pleine de hasards, d’imprévus, de rebondissements, de retournement de situation, d’évolution, et toujours en mouvement…

 

Rien n’est figé, rien n’est fixé d’avance, le passé ne présage jamais de l’avenir, les répétitions cessent toujours un jour, rien n’est immuable…

 

Bref, que des évidences qui devraient permettre de croire, car tout permet de croire, que chaque expérience permet un bout de chemin… et qu’un autre attend au détour.

 

Quant’ à moi, ma situation n’a rien de particulièrement enviable et on ne peut pas dire que j’ai eu beaucoup de chances jusqu’à présent, et pourtant...

Je sais qu’il existe pleins d’hommes intéressants et gentils, que je suis capable d’être aimé et d’aimer, que la vie mettra sur mon chemin qui me fera un plus avancer…

Je sais que j’ai des choses à apporter et d’autres à recevoir.

Je sais que quel que soit l’âge que j’ai, tant que je ne suis pas morte, tout est possible...

Et je sais que je suis capable comme jamais d’aimer !

 

Et pourtant, je fais certainement partie de ceux que l’on peut qualifier de « difficile » et contrairement à d’autre je ne me résignerai jamais faute de mieux… on peut toujours avoir mieux ou plutôt avoir ce qui vous plait, vous fait vibrer, vous réconforte, vous remplis, vous aime…

Oui tout homme gentil et au joli minois ne me plait pas !

Donc souvent je dis non !

Car autant je pense que les qualités de cœur sont les premières, les plus importantes à avoir, autant il m’est nécessaire d’être « excité » sur le plan intellectuel aussi ! J’ai essayé de faire l’impasse sur l’aspect cérébral, confrontation de pensés… mais non ! Cela n’attire que ma non envie, pire mon ennuie.

 

Ma personne n’étant pas des plus communes, elle ne peut se nourrir du commun. Je n’arrive à prendre plaisirs qu’au partage de ceux qui sont « différents », qui sortent du lot extérieurement ou intérieurement… cela a toujours été.

 

Donc même si les gens rares, sont rares, sachant que j’en ai déjà rencontré par le passé, je sais que j’en rencontrerai d’autres…

Et surtout, sachant que j’ai toujours tiré leçons et grandis de mes expériences, je ne peux qu’envisager l’avenir sous un jour meilleur…

Il ne reste plus que la patience… et savoir ne plus reprendre mes chaines et barrières du passé… j’ai mis bien longtemps à m’en défaire, bien longtemps à comprendre, réaliser à quel point elles n’étaient que chaines, barrières et m’empêchaient de vivre, d’accéder à ce qui pourrait me permettre d’être heureuse. Qu’elles n’étaient qu’expression d’une peur plus ou moins consciente et que surtout aucune d’entre-elles n’étaient infranchissables et essentielle.

 

Aujourd’hui, j’aimerai bien que les gens que je connais gardent confiance eux-aussi, et sache mieux voir et voir ce qui gène tout au fond d’eux pour être heureux.

J’aimerai qu’ils croient encore… et ne laissent pas la vie les désabuser et perdre leurs espérance…

Car tout est possible, seul la mort rend définitif et irréversible les choses, seul la mort ! Mais pas la vie !

 

Et si moi, qui est tant mal, moi qui fut tant abandonné, tant non aimé, tant incomprise, si moi je suis confiante et je crois, si moi….

09:49 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (9)

17/04/2009

La crise c’est bien !

 

 

Avant quand j’étais petite, et ça remonte pas à l’antiquité non plus, je mangeais du steak tous les jours et je n’étais même pas vraiment contente. Plus tard, alors que j’étais jeune et belle, oui enfin comme maintenant, je trouvais que c’était nul de manger du steak eu égard au pauvre animal, à l’écologie et à la pollution de notre corps. Dire à quelle point j’étais bégueule face à notre société surproductrice et d’abondance !

Hé bien aujourd’hui, en faisant mes courses à LeSombre, j’ai redécouvert à quoi pouvait ressemblait de belles tranches bien fines, bien rouges, bien fraiches de steak !

Oui cela faisait des mois que je n’en avais pas tenu dans mes mains, pire regardé.

En effet, poussée par un compte en banque de pauvre occidental (à comprendre riche du tiers-monde), je n’allais même plus dans le rayon viande ! Et pourtant…

Hé bien aujourd’hui j’ai ramené 4 steaks tous beaux, tous jolies, chez moi, le sourire aux lèvres ! Même ma fille, à fait un grand chouette avec le même sourire que sa moman en voyant les steaks !

Et bien, je ne vous dit pas comme on est content de les manger nos steaks aujourd’hui. On a hâte !

Et on va les bichonner à la cuisson !

C’est la fête à la maison !!

 

Comme quoi, moi je trouve que la crise c’est bien, car grâce à elle on arrête de faire l’enfant gâté et on retrouve le gout et plaisir des choses (bon par contre la vache elle, je ne suis pas sure que….). Cela vous remet dans le droit chemin ! Enfin ! Il était tant !

Moi, vu tous les plaisirs simples que je retrouve de la vie grâce à notre politique gouvernement du changement super positif pour les gens riches, je pense déjà re-voter pour Sarko en 2012 (pour ceux qui ne seraient pas convaincu par la politique Sarkozienne et voudraient m’insulter, je tiens à préciser que je n’ai pas voté Sarko en 2007, même pas voté tout court ! Oups ! C’est pire !! Vous avez encore plus la haine là du coup…. ! Hein !?). Oui il a du mérite cet homme à nous faire voir la vie tout autrement ! Surtout qu’on est fort ingrat à son encontre, et je pense que cela doit être très dure tous les jours pour lui.

Je vous propose donc, en l’honneur de mes steaks mangés aujourd’hui, de faire une minute de silence après lecture de cette note, en pensant très fort à Nicolas (oui je l’appel par son petit nom vu la tendresse débordante que j’ai à son sujet).

 

Ps : une petite prière s’il vous plait pour me souhaiter de redécouvrir prochainement le gout des légumes (pour les fruits, c’est bon, c’est déjà fait). Merci.

10:21 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (5)

16/04/2009

Frustration

 

J’ai envie d’un chien !

(bon dit comme ça, ça fait un peu bizarre, mais bon)

Ce n’est pas nouveau.

C’est depuis toujours.

D’aussi loin que je me souvienne….

Mais jamais je n’ai eu de chien !

 

Aujourd’hui cela me rend triste…

 

En plus je n’aime pas les petits chien, enfin si j’aime tous les chiens, mais ceux qui m’attirent, ceux qui font vibrer mon cœur, ceux dont le regard percent le mien, sont les chiens un peu loup (bergers, border, husky…).

 

J’en ai marre d’attendre… d’attendre pour tout !

 

JE VEUX UN BEBE BORDER COLLIE DE 2 MOIS !

 

C’est tout !

 

Et JE VEUX UN GROS CALIN !

 

C’est tout !

 

Putain la vie est trop courte et trop dure pour se priver volontairement de ce qui est bon sous X prétexte à la con !

Ha ça c’est sure que nos prétextes, que dis-je nos geôles, nous serviront le jour de notre mort !

Merde !

Merde il est où le bon sens !?

Merde merde merde !!!

 

 

16:45 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (1)

Sur l’instant

Les jours s’écoulent et ne se ressemblent pas…

 

Seule constance une vie sympa et sereine depuis quelques mois où tout continue à aller dans le bon sens.

Seul hic : toujours la même chose…. Une tristesse, une douleur de fond que je continue sagement et patiemment à accepter. Elle ne provoque même plus colère, indifférence, regret… non, elle n’est que douleur et tristesse en mon cœur. Elle ne m’empêche pas de vivre, elle ne se remarque même pas. Seul en moi je sens que cela fait mal et parfois laisse échapper une larme….

Je crois que j’aurais encore envie d’un gros câlin !

Mais gros câlin pour quoi ? Pour soulager mon chagrin ou chagrin car manque de gros câlin ?

……

J’essaye de ne pas y penser….

Je ne me focalise que sur ce que j’ai et non pas sur ce que je n’ai pas et encore moins sur ce que je n’ai plus.

Tiens je viens de fondre en larme, c’est pas souvent. C’est pas plus mal non plus, ça ira mieux après je pense.

 

Voilà, tout ça ce n’est que des mots… des mots inutiles, que je me force parfois à avoir, à écrire pour exulter d’autres maux.

Mais au fond, je n’ai rien envie de dire, tout est dit et tout est à vivre.

Je veux juste ressentir, vibrer, toucher, enlacer, embrasser, aimer, courir, jouer, chahuter, respirer, regarder…

Et merde, pourquoi certaines choses font si mal parfois… tient encore une question ! Alors que je m’en fou complètement de savoir, c’est sans intérêt.

Un reflexe persistant à la phrase interrogative ?

Encore une question !

Pitié !! non !

Tiens je vais me taire, j’ai bien trop parlé…

14:00 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (0)

14/04/2009

moumou

Bon j’avoue j’ai de nouveau un coup de mou là !

Mais c’est pas de ma faute cette fois !

C’est parce qu’on n’a pas été gentil avec moi!

Pire on a fait une vaine tentative de retournage de cerveau à mon encontre !

Mais j’ai su resté zen et garder le cap.

Par contre ça m’a fait de la peine !

Mais je ne sais pas si j’ai de la peine que pour l’autre ou pour moi aussi !?

Vraiment je n’arrive pas à savoir !?

 

Après, tout est assez diffus et la seule raison qui me pousse à essayer de définir ce que je ressens est le fait que je vous en parle. Mais en faite, je n’ai pas envie de chercher à comprendre plus que cela, j’ai juste envie de dire que j’ai mal tout de suite (et envie que ça parte vite) !

Et comme à chaque fois que j’ai mal depuis 10 mois, j’ai mon cœur qui fait de la taticardie. Et là je commence vraiment à en avoir marre de ressentir cette douleur dans le cœur…. !!!

Bref, c’est nul tout ce que je raconte là !

En faite, je n’ai même pas envie d’écrire !

Et vous pourrez constater à quel point je rame grave de médiocrité à ce sujet !

Peuufff ! J’en ai un peu marre là ! Il est où mon ciel bleu ? Ils sont où mes oiseaux qui chantent ? La madame de la météo dit que le temps va être pourrie encore quelques jours ! Peuuuff !

Je crois même que j’ai envie de pleurer ! Et je me sens fatiguée ! Normal vu que cela m’empêche de dormir la nuit !

Pourquoi j’ai du mal à dormir ?

Et bien tout simplement parce que j’ai mal au cœur !

Ce n’est même pas que cela me perturbe, non !

Paradoxalement je suis toute zen et tranquille.

Non, j’ai juste mal !

Et quand j’ai mal et bien j’ai du mal à trouver le sommeil la nuit, et du mal à trouver l’élan la journée.

 

Là j’aurai bien besoin d’un gros câlin !

Juste un gros câlin !

Un peu de douceur dans ce monde de brute !

Un peu d’amour aussi me ferait grand bien…

D’ailleurs c’est tout aussi frustrant de ne pas pouvoir de faire de câlin que d’en recevoir.

Tout aussi frustrant de ne pas pourvoir serrer quelqu’un contre son cœur et le caresser de sa tendresse que de le sentir vous toucher et vous enlacer.

Woué !

Il parait que c’est mieux de donner que de recevoir…. ?

Bah moi je trouve que c’est kif kif aussi bien les 2 !

Bon, il faut que je pense à autre chose là ! Sinon je vais broyer du noir !

 

La vie n’est quand même pas très sympa en générale et faut être très volontaire pour y trouver son équilibre et son bonheur…

Enfin, demain est un autre…

 

Mais JE VEUX UN BISOU ET UN CALIN !! C’est un cas d’extrême urgence ! J’ai trop de la peine, c’est pas humain !

10:59 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (9)

13/04/2009

Fatiguée !

 

Longtemps j’ai été de celle qui complique ce qui peut être simple.

Longtemps j’ai été de celle pour qui le questionnement prenait le pas sur la vie, sur l’instant, sur l’être…

Longtemps j’ai été de celle qui pressait comme un citron l’autre pour qu’il réponde à tout le débordement de mes questions, pour qu’il me livre plus de lui et définisse le contour de son être.

 

Aujourd’hui je vis simplement ce qui se présente à moi, sans demander plus…

Les seules questions qui restent sont les miennes, tournées seulement vers moi et ont fait place à une interrogation simple et légère à laquelle je laisse la vie trouver où non la réponse.

J’accepte, sans plus, sans moins, ce qui vient à moi et me sens en paix.

 

Aujourd’hui, alors que je vis légèrement, la vie, toujours porteuse de leçons que j’aime recevoir d’elle, me montre l’autre coté du miroir.

Elle me fait vivre à travers l’autre ce que j’ai pu moi-même être, et me fait comprendre un peu plus, histoire d’être sure de ne pas recommencer, ce que s’est que d’être phagocyter, acculer, questionnée, décortiquée…

Forte de mon état serein, je réagis tranquillement et sans vague mais comprend l’épuisement que l’autre peu provoquer en soi…

Je comprends comme l’autre peu lasser, fatiguer chaque parcelle de votre être à titiller sans cesse votre être et alourdir la vie qui vous entoure.

 

Aujourd’hui je suis donc fatiguée mais sereine et remercie la vie de me guider dans mon chemin que je regarde emplie d’une confiance absolue.

Aujourd’hui, je suis fatiguée mais je sais que demain tout cela sera passé car je sais ce qu’il en est, ce que je veux, et où je veux aller.

 

Aujourd’hui je vis sans attente et laisse ce qui peut être une question passer tel le nuage devant mes pensées.

Aujourd’hui je vis !

Et apprends à m’éloigner de ceux qui n’ont pas compris cela…

 

18:57 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (2)

12/04/2009

Pas que !

 

 

Une chose nouvelle et étrange se produit depuis 2 jours !

Des gens, de toutes sortes, de tous sexes m’envoient des messages (MSN, SMS, mail, dromacarte...) pour me souhaiter « Joyeuses Pâques » !

Bon, au vue de la période que nous sommes, on peut considérer que cela est moins étrange que si on m’avait souhaité « joyeux noël » ! Certes !

Mais !

Oui il y a un mais !

Jamais dans ma vie on m’a souhaité joyeuses pâques !

Et !

Oui y’a un et !

Jamais dans ma vie je n’ai souhaité également joyeuses pâques !

Donc, d’où vient ce soudain élan des gens pour moi (à moins que ce soit pour pâques) ??

Pires, ces gens en profitent pour me dire qu’ils espèrent que je vais bien, qu’ils pensent à moi, qu’ils me font des grosses bises ou bisous…

 

Mais y’a vraiment trop de gens qui pensent à moi !?!!!

 

Mais comment cela se fait-ce ?

C’est étrange !

Je ne vois pas d’où peut venir cette recrudescence soudaine d’intérêt pour ma personne !

Il fut une période où j’étais encore plus gentille et aimable que maintenant et bien niet !

Que dois-je en retirer comme leçon… ?

36 ans à semer pour récolter ?

Ou pire.

Faut être moins aimable pour aitre aimé ?

Non non non…

Ha moins que ce soit l’effet « je m’aime plus » et du coup on m’aime plus !?....

 

Bon, je vais retourner méditer…. Sur mon banc en regardant les noiseaux chanter.

 

Heuuu sinon :  « joyeuses Pâques à tous ! » Et « merci ! »

17:26 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (4)

11/04/2009

Silence...

moua.jpg
 

Je vous regarde….

Mais je ne vous dis rien.

Non !

 

09:58 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (3)

10/04/2009

Du côté de chez Swann

  

Je suis en ce moment d’humeur amoureuse, ce qui rend mon cœur palpitant, rempli, vivant…

Je suis aussi d’humeur sensuelle et poétique, ce qui rend mon âme et mon corps vibrant…

 

Ne cherchez pas à comprendre, à savoir… je vis tout simplement et me nourrit des fruits de la vie.

Je me nourris sans répit tant que le printemps est là et bourgeonne de toute par…

Je suis fourmi qui engrange toute cette sève de la terre en pensant à l’hiver qui revient sans cesse, et suis cigale qui chante de toute cette abondance.

 

Tout de moi s’éveille, chaque parcelle de mon corps, de ma peau s’ouvre comme une fleur et caresse la beauté de ce qui lui est offert.

Le désir est grand, sans retenue. Toutes les chaines de mon âme et de mon corps tombent pour révéler l’ardant du plaisir et de l’amour, du don de soi et de l’autre.

 

Je suis vivante et nouvelle.

Je me sens belle et pleine d’une énergie naissante

 

Combien de temps ? Je sais que le temps échappe à moi à tout de moi et je ne veux plus me poser de question. Je veux juste savourer ma madeleine, la laisser fondre dans ma bouche, la caresser…  laisser chaque souvenir de substituer à chaque instant vrai et nouveau ...

 

 

 

 

10:04 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (5)

07/04/2009

Message à qui il sait qu’il est

 

Je vais bien, très bien !

Tu peux maintenant te délester de quelques pensées et tourner ton regard ailleurs !

Plus besoin de s’inquiéter, plus besoin de se sentir responsable (coupable ?) et de veiller…

 

Maintenant je vais bien ! Et un peu mieux chaque jour !

Tu peux vivre serein ta vie et oublier.

 

Veille sur toi, pense à toi, aime toi et prend en main ton bonheur tant mérité

 

Merci de tous les cadeaux donnés et va en paix

13:33 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (6)

06/04/2009

Entends et ressens

 

Parfois le besoin de se taire parait plus que nécessaire mais évident…

Evident comme un regard, un sourire, un cœur qui berce de son doux battement…

 

Parfois le besoin de laisser ses pensés sur le bord du fossé s’impose…

Comme une caresse, un corps qui vie et oublie…

 

Les mots parfois inutiles, parfois futiles, parfois encombrant, parfois perturbant, peuvent faire place au silence et à la vie.

13:13 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (2)

03/04/2009

Quand le symbole détrône la réalité !

  

Cette semaine fut merveilleuse !

 

Tout d’abord, mon très cher poids est passé d’un chiffre de 80 à 79 Kg. Et personne n’est sans savoir que 8 c’est horrible caca, tandis que 7 ramène dans le monde des normaux juste pleins de générosité ! Et il est vrai que je suis une femme très généreuse… mais de nos jour la générosité n’est pas reconnue !

 

Donc en faite, quelque part, ce n’est pas 1kg que j’ai perdu, mais 10 !

 

Puis, forte, enfin non mince de ce Kilo de moins je suis allée m’acheter un jeans noir. Et là ! Miracle : ce n’est pas dans un jeans de taille 48 que mon popotin est rentré, non ! Mais 46 !

Bon après le fait qu’il taille un peu large, n’est pas à prendre en considération ! Non ! Mon corps va se promener partout à la vu du monde extérieur dans sa combinaison sociale en 46 ! Et 48 est à 46, ce que 8 dizaines de Kilo est à 7 dizaines de Kg !

 

Voilà ! Il fallait en faite peu de choses pour que je devienne une femme nouvelle !

J’ai même peur que ceux qui ne m’ont pas vu depuis longtemps ne me reconnaissent pas ! Ce qui est ennuyeux, mais je broderai mon nom sur mes tee-shirts !

 

Yes ! (oui je sais c’est snob et malvenu de parler anglais vu qu’on est en France mais c’était pour rendre plus intelligent et attractif mon commentaire).

*Traduction automatique :

Yes : Particle qui signifie Oui*

*Traduction automatique :

Particle : particule*

 

Et puis je ne compte pas en rester là !

Voyant au mois de janvier que depuis presque 2 mois je n’arrivais plus à perdre du poids, j’ai décidé à la face d’un ami, de me lancer le défi de perdre 5Kg en 4 mois ! Ce à quoi cet ami à surenchéri en disant que si j’arrivais à mon objectif au mois de mai, il me payait le resto de mon choix !

Et je ne suis plus qu’à 1k500 de mon objectif…  et je suis motivée tout de suite. Pourvu que cela dur ! car ces 4 derniers mois furent chaotiques coté poids et le dégraissage de printemps n’a pas été facile cette année !

 

Mai : resto dans mon nouveau jeans en 46 avec mes nouvelles chaussures (oui je ne vous ai pas dit mais j’ai acheté des nouvelles chaussures avec des talons pour m’élever un peu dans ce monde) à passer une charmante soirée avec un charmant garçon et gouter à pleins de charmant mets ! Et avec un peu de chance, au mois de mai, le ciel sera bleu et les oiseaux chanteront !

 

 

 

 

Nota à MiniJupe : tu vois je ne fais pas 50kg toute mouillée mais bien 79 (avec un 7 et un 9 ) ! jefaisplusgrossenevraimaiscesttraiteunephoto.jpgEt oui, tiens rien que pour toi une photo ! Et tous les 5 kg de moins une autre photo et tu me fais du coaching blogesque !! ;-))

 

Heuuu sinon tu remarqueras comme je suis trop forte quand je me fais photographier : j’arrive à paraitre tout juste 10kg de trop pas 30 !! Et mieux je ne montre pas mon visage pour m’éviter du Photoshop quand je publie sur mon blog ! Je suis trop forte ! Heu non trop mince !!!

08:15 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (13)

30/03/2009

Story

Un jour comme un autre, sous le signe de tout va bien où pourtant je me sens si mal et j’ai si mal ! Peufff, je me répète un peu lourdement là ! Oui un jour comme un autre à essayer, faute de ne savoir quoi faire de moi, d’écumer mon temps sur internet tandis que la télé parle en fond.

Mon oreille, un moment s’arrête sur les Simson et une parodie de « Love story » (Arthur Hiller, 1970). Il était bien évident que la phrase culte du film : "L'amour c'est de n'avoir jamais à dire qu'on est désolé" est parodiquement citée.

Phrase conne, que je n’ai jamais vraiment bien compris, qui ne m’a jamais vraiment semblée bien pertinente.

Mais vu qu’en ce moment, tout ce qu’il a de plus incompris et incompréhensible en ce monde fait écho en moi, me v’là avoir une illumination !

 

Oui je n’ai pas su aimer ! Vraiment pas su aimer !

 

Saurais-je un jour aimer ?

 

Et être aimé ?

 

Je ne sais pas !!

 

Je ne peux que pleurer sur moi en tentant de réparer ce qui est cassé, comprendre ce qui est ignoré, créer ce qui est inexistant, éradiquer ce qui cause malheur et damnation !

 

Mais combien de pleure, hein Sadness ? sans pour autant s’assécher, avant que la douceur et l’amour remplisse mon cœur ?

 

Et pourtant alors que tout semble en mouvement en moi et autour de moi, ma douleur, ma désolation semble, elle, figée.

 

Je ne suis pas exigeante, je suis patiente.

Je n’attends personne, ni rien de personne, j’attends juste, tout simplement, tout seulement !

J’ai même cessé de me révolté, j’ai pardonné, je me suis résignée, j’ai accepté.

 

Mais cela ne change rien au vide, à la douleur, à la peur qui m’assaille dès que je m’éveille et m’encercle jusqu’au sommeil ! Même mes rêves semblent habités…

 

Quel est le sens de tout cela ?

 

Quel intérêt à tout cela ?

 

 

 

 

Tiens, en me relisant, je viens de penser aussi : je n’ai pas su être moi. Je n’ai pas su…

Je n’ai pas su grand-chose à vrai dire.

J’ai tout à apprendre et tout à être

Mais seule

Dans le silence

Dans l’absence

 

 

Wouéé bof!

C'est nul ce que j'écris, non?!?

 

 

20:34 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (3)

100ème note

 

Mon projet de vie :

 

La-Dilettante.jpg

 

Dilettante

 

 

C’est tout

08:00 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (2)

29/03/2009

Mépris

 

 

Ces derniers jours je me suis interrogée sur le sens du mot « mépris ».

Comme tout mot, en dehors de sa définition bien connue de nos dictionnaires, il a un sens subtil bien personnel qui fait état de tout un vécu et référentiel tout ce qu’il y a de plus intime et spécifique.

Je me suis interrogée sur ce que cela représentait vraiment, comme sens, ce mot pour moi, et quels étaient tous les autres mots que je lui associais.

 

Voici la liste des mots associés ou étant pour moi une sous partie de :

-Indifférence

-Supériorité

-Facilité

-Mésestime

Le mépris fait en faite partie des sentiments qui, lorsqu'ils me sont destinés, me blessent profondément et me heurtent. Je n'arrive pas encore, dans beaucoup de situation à être détachée face à lui! Je n'aime pas le mépris! et pourtant je pense moi aussi en faire preuve.... mais le regrette, n'en suis pas fière...

 

 

J’ai aussi cherché auprès de mon Robert, qui m’a dit ceci :

Nom masculin

1) « Fait de considéré comme indigne d’attention, sentiment qui ne pousse à faire aucun cas »

Dédain, indifférence (sens dans lequel j'ai employé ce mot dans ma note sur Gonflée)

2) « sentiment par lequel on s’élève au dessus de »

3) « sentiment par lequel on considère  quelqu’un comme indigne, comme moralement condamnable »

Dédain, dégout, mésestime

Dépréciation, péjoratif

4) affront

 

Il est fort mon Robert quand même ! Je l’ai toujours préférée à la Rousse !

 

Puis mon petit Wiki :

Participe passé substantivé du verbe méprendre (ha bon ??)

-Sentiment par lequel on juge une personne ou une chose indigne d’estime, d’égards, d’attention.

-Sentiment par lequel on s’élève au-dessus de l’amour de la vie, de la crainte de la mort, du danger.

 

Wiki est souvent très succincte et bien moins forte que Robert, si ce n’est qu’elle a des liens très fort avec le reste de sa communauté de mots…

 

 

Puis j’ai cherché quelques citations :

 

« La plupart des mépris ne valent que des mépris »

Montesquieu

 

« Il n'est réplique si piquante que le mépris silencieux »

Montaigne

 

« Le silence est l'expression la plus parfaite du mépris »

George Bernard Shaw

 

« C'est de ne pas mépriser assez certaines gens que de dire tout haut qu'on les méprise. Le silence seul est le souverain mépris »

Charles-Augustin Sainte-Beuve (il en rajoute une couche celui-là sur le silence !)

 

« Le mépris tourne vite à l'éloquence »

Georges Bernanos

 

S'il y a dans le sublime de l'homme les trois quarts de folie, il y a dans la sagesse les trois quarts de mépris

Jules Barbey d’Aurevilly

 

Et oui y’en a à la pelle des proverbes et citations en tous genres sur le sujet. Mais je finirais sur un qui me va bien :

La hauteur de l'orgueil se mesure à la profondeur du mépris

André Gide

 

 

Bon après vous me dirait, c’est bien beau toute cette sémantique ras les pâquerettes, et ?

Hé ben, la vraie question n’est pas tant de savoir quel sens je mets derrière ce mot, mais quel est le sens de l’autre dans ce mot, dans cette attitude !?

Question à laquelle je ne répondrais pas, et n’essaierais même pas, mais qui m’amène à penser que en tout acte, en toute parole, il bien plus sage et apaisant de se garder de coller son propre sens à ce qui n’a que le sens de l’autre !

 

Conclusion : cesser de penser à travers soi et s’éviter ainsi bien des peines et des mépris… d’interprétation  ;-) Woué la vie est bien trop courte pour se faire chier avec ce qui n’est que tu vent !

 

08:40 Écrit par Pom dans Pompompom | Lien permanent | Commentaires (2)